Sélectionner une page

Pourquoi la Douleur est le Plus Grand Motivateur pour Réussir?

par | 20 Mai 2019 | Motivation

Pourquoi la douleur est le plus grand motivateur pour réussir?

Pourquoi vous avez besoin d’un POURQUOI assez fort pour atteindre vos objectifs?

Est-ce que vous voulez utiliser le pouvoir de la Douleur et du Plaisir pour réussir?

Vous avez, certainement, déjà entendu les gens dire que pour réussir, il faut avoir un grand POURQUOI. Si vous n’arrivez pas à trouver la motivation nécessaire pour réaliser vos objectifs, c’est simplement parce que vous n’avez pas trouvé un POURQUOI assez fort.

Nous avons tous besoin d’avoir une raison, un but dans tout ce que nous faisons. Sans but ou sans une raison, nous aurons simplement du mal à être motivés pour faire quoi que ce soit.

Par exemple, vous voulez augmenter vos revenus? Super, mais POURQUOI?

Quand on pose la question aux personnes, beaucoup d’entre elles n’ont pas une raison forte qui puisse les pousser, les motiver pour atteindre cet objectif.

Une personne pourrait dire «je voudrais gagner plus d’argent, comme ça je pourrai voyager plus, découvrir d’autres cultures, m’amuser».

Bien que ça peut être une bonne raison, est-ce que cette raison est assez forte pour elle? A quel point cette envie de voyager est forte pour cette personne?

La réponse à cela dépend de l’émotion associée à cette raison. Est-elle forte ou non?

Une autre personne pourrait dire «je dois gagner plus d’argent, comme ça je pourrai régler toutes mes dettes et toutes mes factures, sans problèmes, chaque mois».

La personne sera certainement plus motivée parce que la raison a plus d’émotion qui lui est associée. Car c’est une OBLIGATION pour la personne, pas simplement un souhait «j’aimerais…». Et ça, c’est un POURQUOI, un motivateur plus puissant.

Plus vous aurez des RAISONS pour atteindre un objectif, mieux ça sera. Ces raisons, ces buts doivent être puissants, émotionnellement forts.

Qu’est-ce qui nous pousse à faire ce que nous faisons?

Il y a deux forces qui nous poussent à faire ce que nous faisons: la Douleur et le Plaisir.

On fait presque tout pour éviter la douleur et avoir du plaisir.

Et à votre avis, laquelle des deux forces est plus motivatrice? La douleur ou le plaisir?

Eh bien, c’est la DOULEUR.

Par exemple, quand on ressent de la DOULEUR à cause, par exemple, du risque de perdre quelque chose, on est plus motivé pour agir pour que cela ne se produise pas. Alors que quand on ressent du PLAISIR à l’idée qu’on fera un grand voyage, le mois prochain, si on augmente le chiffre d’affaires, la motivation pour atteindre l’objectif est moins forte que dans le premier cas, dans le cas de la douleur.

La DOULEUR, l’émotion associée à la douleur est un carburant puissant pour se motiver.

Pourquoi beaucoup de personnes ne trouvent pas un POURQUOI assez fort?

La raison pour laquelle beaucoup de personnes ne trouvent jamais un POURQUOI assez fort pour les motiver, c’est parce qu’elles ne veulent pas être honnêtes avec elles-mêmes.

Ce n’est pas agréable d’expérimenter la douleur. Beaucoup d’entre nous préfèrent plutôt se mentir et se dire «tout va bien. Ma vie est bien. Je suis heureux. Ce n’est pas si dramatique. Il y a pire. Etc.».

Alors qu’en réalité la situation est dramatique. C’est juste une EXCUSE, une façon pour les gens d’atténuer les choses, les rendre moins dramatiques. C’est une façon d’éviter d’être honnête avec soi-même. Si vous pouvez être honnête avec vous-même, accepter la réalité, alors vous pourrez changer tout ce que vous voulez dans votre vie. La vérité vous rendra libre.

Mais pour être 100% honnête avec soi-même, admettre que quelque chose ne va pas assez bien dans sa vie, cela demande beaucoup de courage. Et beaucoup de personnes ont peur d’accepter la réalité, car elle provoque l’émotion de douleur.

C’est en étant honnête avec vous-même que vous réussirez.

Si vous pouvez trouver votre raison, votre POURQUOI profond, alors vous pourriez déplacer des montagnes. Vous pourriez tout réussir. L’histoire de l’humanité ne manque pas d’exemples de grands personnages qui avaient une telle croyance, une telle foi dans leurs idées, projets qu’ils ont réussi à accomplir de grandes choses pour le bien de l’humanité mais parfois, malheureusement, pour le pire.

Cette étape est donc déterminante si vous voulez réussir tout ce que vous entreprenez. Prenez le temps pour trouver vos raisons, pour trouver votre grand POURQUOI.

Comment utiliser le pouvoir de la Douleur et du Plaisir?

Ne laissez pas la douleur s’installer, n’attendez pas de toucher le fond pour réagir!

Dès que vous sentez que vous baissez les bras, que vous régressez, que vous êtes démotivé, imaginez la douleur qui va en résulter immédiatement et plus tard – dans quelques mois, quelques années – si vous ne faîtes rien pour changer la situation.

Voici quelques questions à se poser:

  • Quel est mon objectif?
  • Pourquoi je veux atteindre cet objectif? Quand vous aurez trouvé la réponse, posez-vous à nouveau la question «Pourquoi» à la réponse que vous avez trouvé. Continuez ainsi jusqu’à ce que vous ne trouvez plus de réponses. La dernière réponse sera votre RAISON car elle est profonde.

  • Quelles seront les conséquences dans ma vie si je n’atteins pas mes objectifs? Qu’est-ce que cela va me «coûter»? (question en lien avec la Douleur)

  • Comment sera ma vie dans 1 an, 5 ans ou 10 ans si je n’atteins pas mes objectifs et reste là où je suis maintenant? Est-ce que je veux vraiment continuer à vivre comme ça?

  • Quels sont les bénéfices et les récompenses que j’expérimenterai en atteignant mes objectifs? Comment ma vie s’améliorera? (question en lien avec le Plaisir)

  • Comment sera ma vie dans 1 an, 5 ans ou 10 ans si j’atteins mes objectifs? Comment cela affectera tous les aspects de ma vie pour le meilleur?

En répondant aux questions, restez honnête avec vous-même!

Quand je fais, de temps en temps, cet exercice, Il m’arrive d’être « secoué », de pleurer en répondant à ces questions, car je vais chercher les réponses tout au fond de moi, je reste honnête avec moi-même. C’est le but de l’exercice. C’est tellement plus facile de se mentir à soi-même, se trouver des excuses, se raconter des histoires, procrastiner.

Mais au final c’est une telle libération et un progrès énorme quand on se dit la vérité à soi-même et qu’on l’accepte.

Quand je regarde en arrière, ce que je regrette c’est d’avoir souvent attendu d’être au fond pour réagir, attendu de ressentir la douleur pour réagir. Alors qu’il me suffisait d’imaginer, de visualiser cette douleur, cette souffrance, cette émotion et réagir avant qu’elle ne se manifeste réellement.

Faîtes cet exercice et vous serez surpris de vous voir passer à l’action de façon «surhumaine» pour changer, réaliser vos objectifs.

Car nous voulons tous nous éloigner de la douleur – qu’elle soit physique, mentale, spirituelle – et nous rapprocher du plaisir.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This